« L’art qui sauve les hommes »

D’après une étude scientifique menée en Grande-Bretagne, le troisième lundi du mois de janvier serait le jour où on constate le plus de suicides dans le monde. C’est en effet ce jour là qu’on réalise que nos bonnes résolutions annoncées quelques jours auparavant n’ont pas abouti à grand chose, voir même pas commencé…
Un rude constat d’échec qui vient cette année s’ajouter à une conjoncture difficile : Le monde est en Crise avec un grand C, les températures extérieures sont négatives, notre organisme lutte contre un nombre incalculable de microbes, … bref, la vie n’est pas un long fleuve tranquille.
Comment s’en sortir ?
Fuir ? Partir ne serait qu’une fuite inutile, à moins que cette escapade soit dans le rêve ou dans l’art…
C’est en relisant un article de Jean-Michel Ribes (le Figaro Magazine – Décembre 08) que cette interrogation à pris du sens. En effet, la solution n’est pas loin !
L’Art pour s’échapper, pour trouver l’air, sourire encore, vivre et aimer … «Notre seul salut c’est l’art, l’artificiel, tout ce que nous créons jour et nuit pour résister à cette réalité qu’on nous dit définitive et qu’il faut réinventer sans cesse pour survivre».
Un prétexte pour parler d’autre chose que de catastrophes ! « L’Art est notre anticorps» qui nous protège des tyrannies du savoir, du conventionnel, du politiquement correct, … Alors, bougez ! Précipitez-vous dans les galeries, courez au musée, c’est là que se trouve l’oxygène, le rêve, le désir, l’espoir réalisé de devenir autre chose que ce à quoi la société nous condamne. Alors aujourd’hui plus particulièrement, soyez fous, légers, joyeux, cocasses, pour tout dire moins habituels, mais vivez !

This entry was posted in Actu and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink.

2 Responses to « L’art qui sauve les hommes »

  1. Laurence says:

    l’art et l’humour
    quand c’est encore possible
    merci pour ton article !
    Laurence

  2. ZYVA says:

    merci pour ce rayon de soleil nath

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *