C’est la nuit qu’il est beau de croire en la lumière

« La lumière d’Arménie », nouvel opus du célèbre photographe Jean-Michel Berts où « il réinterpréte l’Arménie et lui fait recouvrer son antique magnificence. A travers son regard sans préjugé d’artiste occidental, cette terre meurtrie se pare d’une dimension mystique et puissante. L’oeil vierge qu’il pose sur cette contrée biblique parvient à sublimer la féérie des paysages ou le classicisme des architectures et n’est pas sans évoquer la beauté originelle du jardin d’Eden ». Florence Gopikian Yérémian.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.