Désorientation

Notre invité Mozard, chronique chaque semaine sur Miss phit …

Ils sont devenus fous…  C’est à ne plus rien y comprendre :

–       Un Parti Socialiste qui « tape » sur le Ministre de l’Intérieur, pourtant sortant des rangs de sa majorité, alors qu’il ne fait qu’appliquer le Droit mais qui en même temps se sent obliger de « socialiser » les demandes de droit d’asile pour prouver que « oui oui je suis socialiste je vous le jure ! » ;

 –       Un Premier Secrétaire du PS qui contredit la ligne choisie par le Président de la République pourtant de sa majorité aussi si je ne m’abuse ;

 –       Ce même Président de la République qui casse son autorité et celui de son inexistant Premier Ministre en contestant publiquement une décision de justice et en proposant de partiellement la contourner tout en donnant ainsi le change à une jeune femme de 15 ans ;

 –       Un Président de l’UMP qui prétend n’avoir jamais été contre le mariage pour tous et qui en même temps s’attaque au droit du sol dans une fuite en avant suicidaire pour étrangler un Front National qui ne cesse d’engranger les soutiens populaires et les adhésions ;

 –       Le patron des Verts au Sénat qui exhorte la jeunesse à continuer leur mouvement contestataire contre le Gouvernement ;

 –       Le patron du Front de Gauche qui se retrouve dépouillé de ses soutiens communistes sur Paris, préférant les alliances victorieuses avec le PS, mais qui ne cessent pour autant de vociférer contre le Gouvernement en le fragilisant encore plus.

 –       L’échec total de la Primaire socialiste sur Marseille et les phrases malheureuses sur les parisiens, du Gouvernement ou pas, et le vote communautarisé entre « frères musulmans, frères comoriens et français »….

 –       Des médias accusés par les politiques de tout bord, mais plutôt socialistes car ce sont eux qui sont le plus à la peine actuellement, de « faire le jeu du Front National »…

 La crise économique, financière, morale, sociétale et politique est en train de tout emporter sur son passage. Nos responsables publics n’ont plus aucune hauteur de vue sur aucun sujet. Il n’y a plus aucun gouvernement : l’administration fait fort heureusement avancer l’Etat qui n’a aucun cap et aucun capitaine. L’opposition est folle, de toutes parts, ne proposant rien sinon des chimères et des actes empreints de sectarisme.

 Remercions tout de même Frédérique Mitterrand qui nous apporte un peu de légèreté, dans un monde politique chaotique avec la parution de son nouveau livre « La récréation ». On ne le remerciera jamais assez de nous épargner, cette fois-ci, ses expériences avec la prostitution infantile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.