« Emmanuelle Riva forever » by Cara correspondante à Rome

« Je suis profondément actrice » elle disait souvent. Je rétorquais que c’était une définition réductive. Difficile de limiter sa magie à ces deux syllabes. Nous avons assisté à sa dernière performance au mois de novembre. C’était à Rome, à la Villa Médicis; Emmanuelle Riva incarnait Meduse dans la « Medusa Suite » de Sheila Concari. Sa voix atemporelle, le rayonnement de sa présence, nous ont transporté dans desUnknown-1 vagues oniriques et sensuelles. La magie d’Emmanuelle.

 

This entry was posted in Actu, Art. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *