Lorsqu’on rassemble Louis Vuitton et Marc Jacobs, ça donne une Expo mode à ne surtout pas louper en 2012 !

L’un né en 1821, malin, curieux et déterminé, a commencé comme apprenti layeter-emballeur, rue St Honoré. Durant cette période il va observer la population française et ses mutations. Louis Vuitton a su deviner les besoins et envies de ses futurs clients, qui étaient des industriels, des bourgeois, ou encore des touristes fortunés. Ses malles dotées du célèbre monogramme connaissent un succès exceptionnel (tout comme les sacs du même style aujourd’hui encore).

L’autre, né en 1963, a grandit à New York. Il a dans un premier temps créé sa propre marque, avant d’être nommé, très jeune, créateur de la maison Perry Ellis, c’est là que Marc Jacobs se démarque grâce à son style et se différencie en acceptant de dessiner sous le nom d’un autre. Marc Jacobs ce travailleur plein d’idées ne tarde pas à devenir le chouchou des rédactrices de mode, et à séduire Bernard Arnault. Il devient donc en 1997, le Directeur Artistique de la maison Louis Vuitton.

Tous deux ont su s’imprimer de leur époque et de leurs codes pour faire de la griffe Louis Vuitton, une enseigne de mode de haute couture mondialement connu dans un premier temps, mais également présentant des collections à la pointe des tendances. Avec Marc Jacobs, c’est la première fois que la marque présente une collection de prêt-à-porter hommes et femmes, ainsi qu’une ligne d’accessoires, il réussi cela tout en apportant un air neuf à la marque.

C’est donc du 9 Mars au 16 Septembre 2012, que le Musée des Arts Décoratifs de Paris, va rendre hommage à ses deux grands hommes de la mode française en leur offrant 1 500m2 d’exposition avec pas moins de 300 objets répartis sur 2 niveaux. L’exposition consacre chaque étage à l’un des créateurs dans une scénographie de Samantha Gainsbury et Joseph Bennett. Plutôt une analyse, qu’une simple rétrospective, ce sera un vrai parallèle entre ces figures du luxe français et leur manière de s’être approprié les phénomènes et codes culturels de leur époque afin d’écrire l’histoire de la mode.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.