Expo magique

En s’attaquant à ce sujet aussi empreint de mystère que d’incompréhension dans notre société qu’est le vaudou, la Fondation Cartier a voulu d’une certaine façon rendre hommage à Jacques Kerchache, grand collectionneur et spécialiste français des arts premiers, décédé en 2001 alors que le musée et ce dernier avaient en projet de monter cette exposition. L’exposition retrace d’ailleurs l’historique de ce projet au travers de lettres adressées aux ministres en place à la culture dès les années 70, des écrits et des croquis… Dix ans plus tard, la statuaire vaudou africain prend enfin place à la Fondation, dans une scénographie  signée Enzo Mari. A découvrir !

This entry was posted in Exposition and tagged , , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *