15 minutes pour apprenne un nouveau mot

Faites-vous partie de ceux qui sont persuadés d’être nuls en langues étrangères, incapables d’en apprendre une nouvelle ?

Plus d’excuses… deux neuro-scientifiques de Cambridge ont découvert que le cerveau peut apprendre un nouveau mot en moins de 15 minutes !

En effet, le Telegraph rapporte que si vous arrivez à répéter au minimum 160 fois un même mot pendant une période d’environ ¼ d’heure intense (toutes les 5 ou 6 secondes) le cerveau aura formé un nouveau réseau de neurones dont la tâche sera spécifiquement de se rappeler de ce mot.

Dans leurs expériences, les chercheurs n’effectuaient pas leurs expériences pour aider à apprendre de nouvelles langues, mais initialement pour aider des patients à retrouver le langage après une attaque : «Cette recherche suggère qu’une réhabilitation plus rapide pourrait être possible si les traitements pour les gens qui ont des lésions au cerveau, comme les patients post-attaque, ciblent la capacité du cerveau à créer rapidement ces traces mémorielles.»

Ils se sont aperçus qu’au bout de 160 répétitions pendant 14 minutes, les traces mémorielles laissées par l’écoute d’un mot inventé étaient «virtuellement impossible à distinguer» de celles laissées par des mots familiers, ont expliqué les scientifiques: «Ceci suggère que la pratique de la langue est importante. Tout aide, juste la perception, le fait d’écouter, aide. Nos volontaires n’ont pas répété les mots.»

Alors à vos dico !! Un « pti Robert » c’est pas mal pour une idée cadeau, non ?

Facebook s’inaugure dans le dictionnaire français Collins 2008

Et oui vous ne rêvez pas ! Facebook a bien été introduit dans la nouvelle édition 2008 du dictionnaire Collins, au grand dam de Pierre Assouline qui communique explicitement son énervement « Que le nom reprenne la marque, passe encore. Mais le verbe ! Puisque c’est dans le Collins, ce sera bientôt admis chez ses homologues français. On va pouvoir se facebooker tranquillement […] Sans craindre les foudres de la commission de la langue. »

Comprenons-nous bien :

Nous sommes dimanche soir et je rentre de mon très bon week-end, impatiente de filer devant ma télévision, je passe devant la table de salle à manger où je vois avec plaisir que mon père m’a gentiment posé le dernier Stratégie auquel je suis abonnée.
Je commence à tourner les pages en lisant en diagonale quand mes yeux s’arrêtent sur la page BUZZ où le mot Facebook attire mon attention.
Et là c’est le choc, Facebook va entrer dans le dictionnaire Collins 2008, non pas comme nom commun ( ce qui peut être acceptable en raison de son explosion) mais comme verbe !! Il est vrai qu’en tant qu’utilisatrice quotidienne de cette plateforme communautaire je me doutais qu’un jour ou l’autre le nom commun Facebook allait être utilisé, mais de là a l’utiliser comme verbe !! Pour le coup, ça m’a cloué le bec ; Messieurs de l’Académie de la langue française, n’avez-vous donc rien à redire ? Ne voyez vous pas que nos moyens de communication se font de plus en plus virtuels ?
Il est vrai qu’aujourd’hui le papier s’efface de plus en plus face au Web :
42% : part des actifs déclarent être en contact avec les médias au moins une heure dans la journée.
16,1% des actifs en contact avec la presse, 14,2% avec la radio et 9,5% avec Internet.
71% : Part des cadres actifs se servent d’Internet au bureau pour accéder à des informations sur leur entreprise.
55% d’entre aux l’utilisent pour suivre l’actualité de leur secteur d’activité.
52% accèdent par le Net à des informations sur leur vie personnelle.

Ok, c’est vrai que je me plains mais que parallèlement je ne travaille- ou a 85%- que via les mails, que je vous écris en direct de notre blog, que cette sous consommation de papier est bénéfique pour l’environnement etc.. Mais moi je vais plus loin et je me mets tout à coup à repenser au temps de la Belle Epoque, où galanterie et courtoisie sont les maîtres mots. Où vous receviez une belle lettre écrite à la main, parfois même parfumée, vous d’écrivant comme la 7e merveille du monde, où votre fiancé avait encore la délicatesse de demander votre main à votre père en gants blancs, tandis qu’aujourd’hui on vous demande dans la rue si par hasard vous n’avez pas un 06 ? ( et là ne faites jamais comme moi à répondre poliment que non pendant que votre cher mobile a choisi précisément CE moment pour sonner).

Et puis alors quoi ?
Bientôt on va faire comme dans le film Bienvenue à Gattaca, et la fécondation dite « normale » sera de choisir par ordinateur le sexe de votre enfant, ses défauts, ses qualités…

Enfant du millénaire ressaisissez vous !!! Savourez,et comprenez bien que la technologie finira par nous mettre à tous des barrières quel quelles soient , si ce n’est pas déjà fait.

En attendant, on a qu’à se facebooker..