Le Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc La course continue, cap sur les étapes Marathon !

Une étape de 48h, sans bivouac intermédiaire et sans assistance mécanique le soir

Changement de décor pour les Equipages 2011, après les dunes de Merzouga nos Gazelles partent à la découverte de l’ampleur du relief marocain.
Pour l’épreuve sans fin de la 5ième étape du rallye, elles étaient bien « seules » mais plus motivées que jamais dans le désert de l’Erg Chebbi.

Des équipages inédits

Avant d’être une compétition, le Rallye Aïcha des Gazelles reste avant tout une aventure humaine que sont fières de partager les 220 Gazelles de la 21ième édition du raid.
Que ce soit entre amies, en famille (pour exemple les équipages mère / fille 123 Elisabeth THUILLIER et Caroline THUILLIER et 194 Anne charlotte TILLIETTE et Beatrice TILLIETTE ou le team 183 des sœurs jumelles Caroline SCHLATTER et Isabelle FARGEOT), ou en nouveau duo, ces femmes « ordinaires » sont bien conscientes de vivre une aventure extra-ordinaire.
Florence DERAMOND de l’équipage 159 dont c’est la 4ième participation dit d’ailleurs du rallye « Le Rallye des Gazelles est inoubliable chaque année, toujours différent et inattendu, c’est jamais gagné, ce n’est jamais perdu non plus. »

La solidarité, moteur du rallye

La difficulté des étapes qui se succèdent, toujours plus techniques et ambitieuses, se fait ressentir mais les Gazelles ne perdent pas pied pour autant. Un seul mot d’ordre : l’entraide.
Ce sont dans ces moments là que les liens se resserrent.
On peut retenir que celles qui visent le podium ne sont pas moins solidaires pour autant, et ensuite, que l’on peut participer au rallye Aïcha des Gazelles sans l’avoir fait auparavant et être capable de se challenger et affronter une course que même les professionnels (pour exemple David Casteu, porte parole sportif du rallye, champion du monde des 400cc) qualifient de « difficile ».
Cette année, l’édition 2011 compte d’ailleurs plus de 70% de nouvelles participantes dont le team 121 dite les Mom’Zelles (Estelle DUCRAY RIDENT et Marie-Amélie SIROT) qui sont à l’origine d’un véritable exploit sportif comme en témoigne la validation des 7 contrôles de passage, du tant redouté parcours X lors de la 4ième étape du raid, ou encore le team 172 (Elodie GOSSUIN LACHERIE et Zineb SETTI ERRADI) qui ont su se démarquer.

Classement à la fin de l’étape 5, côté 4×4 :

– 1ère place : 124, Syndiely WADE et Carole MONTILLET – AXECIBLES.
– 2ème place : 109, Emily MILLER et Armelle MEDARD – ROD HALL RACING.
– 3ème place : 133, Sophie GASTINE et Nadia MANTIN – THE FRENCH HOUSE

Classement à la fin de l’étape 5, côté Crossover :

– 1ère place : 319, Andrea SPIELVOGEL et Anneke VOSS – DAIMLER
– 2ème place : 318, Marie SPEECKAERT et Sylvie DELCOUR – DACIA
– 3ème place : 315, Julie SALAMEIRE et Claire OBERTI – DACIA

Classement à la fin de l’étape 5, côté quads :

– 1ère place : 22, Betty KRAFT ET Caroline COUET-LANNES – CONSEIL GENERAL
– 2ème place : 21, Anne Sophie NAERT-BORRIELLO ET Maryline HEMELSDAËL – FAUVARQUE
– 3ème place : 20, Veronique DULUC-JOVER ET Catherine KERAMIDAS – – E.LECLERC

Le virus de la course

Quand elles l’ont testé une fois, les Gazelles ne peuvent plus s’en passer. Le Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc, est aussi un rallye de fidèles Gazelles.
Comme le montre l’équipe des Miss France 149, Valérie BEGUE et Cindy FABRE n’en sont pas à leur premier coup d’essai et ne comptent pas en rester la.
Pour Cindy FABRE « Le rallye n’est pas toujours une partie de plaisir il ne faut jamais rien lâcher tout se passe jusqu’aux derniers jours. » Un rendez-vous qu’elles ne râteraient sous aucun prétexte.
Pour être une Gazelle il faut pouvoir savoir faire preuve d’audace.
Brigitte ROMAGNY de l’équipage 165 en est à sa deuxième participation et confirme l’adage « Gazelle un jour, Gazelle toujours » : « c’est devenu une drogue pour moi, j’essaie de le faire tous les 2 ans jusqu’à 65 ans ».

Mais le rallye n’est pas fini, il reste la 6ième étape, et de nombreux rebondissements sont à prévoir…

Toutes les informations en temps réel :
www.rallyeaichadesgazelles.com

TOP DEPART de la 21ème Edition du Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc !


Le 24 Mars 2011, de bon matin les Gazelles se sont officiellement lancées dans la
course à 6H34 précises !
La première étape de Mech Irdane n’a pas été une mince affaire. 192 km, à
parcourir en un temps minimum de 9h30 attendaient nos Gazelles, plus motivées que
jamais.
Dès midi, les ex miss France Cindy Fabre et Valérie Bègue, équipage 149, favorites du
prologue ont confirmées leur avancée.
Dans l’ensemble les équipes ont plutôt bien réussi leur départ, mais la météo étant
capricieuse – avec de fortes rafales de vent – a compliqué la course…
Nos Gazelles n’en resteront pas là prêtent à affronter de nouveau le désert
marocain pour la seconde étape – Mech Irdane – Nejjakh demain…

Un échauffement réussi !

La veille, le mercredi 23 Mars, un prologue a été organisé permettant aux équipages
de se mettre rapidement dans l’ambiance du rallye, une sorte de « mise en
bouche » pour toutes nos gazelles.
Les derniers réglages effectués elles ont pu partir sans encombre à la recherche des
balises.
Dans l’ensemble les équipages ont su rentrer au bivouac sans faire appel à
l’assistance technique.

Un véritable niveau de difficulté

La Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc est une course difficile et ce n’est pas la
gente masculine qui dira le contraire. Même les professionnels des rallyes
automobiles ne peuvent que saluer la performance, la détermination et
l’intelligence de la course dont font preuve les Gazelles.
David Casteu champion du monde des rallyes tout terrain 450cc, Ambassadeur
sportif du Rallye, participe lui aussi au raid avec Eric Loizeau son co pilote.
Ce dernier confirme que « ce n’est pas une course que l’ont peut prendre à la
légère. »

Au cœur du rallye

Les informations en temps réel seront disponibles, tout au long de la 21ème édition du
raid sur le site officiel de la course, permettant à tous de suivre les gazelles au plus
près.
Le système de géo-localisation sera en effet des plus utiles pour suivre la course en
direct sans pour autant prendre l’avion.

www.rallyeaichadesgazelles.com

André Manoukian, Ambassadeur du Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc !

C’est avec enthousiasme et amitié que le médiatique André Manoukian rejoint l’aventure Aïcha des Gazelles du Maroc !
Pour sa 21ème Saison, qui se déroulera du 19 mars au 2 avril 2011, le célèbre jazzman devient l’Ambassadeur de la Référence Féminine des Rallyes !

André Manoukian, en tant que nouveau porte-parole, nous livre son ressenti :

« C’est un vrai engagement que d’être Ambassadeur du Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc, un rallye 100% féminin. Je suis véritablement admiratif de toutes ces femmes qui ont un autre regard sur le monde et sur elle-même lorsqu’elles ont fait cette épreuve. La qualité unique de ce rallye tient à une valeur purement féminine : la solidarité au milieu de la compétition.
Nulle part ailleurs on voit éclater des manifestations de joie quand un équipage en perdition retrouve le bivouac, nulle part ailleurs une voiture en difficulté est secourue par la suivante qui s’arrête au lieu de foncer vers le chrono. D’ailleurs ce n’est pas le chrono qui est le roi de cette épreuve mais l’espace. Le poncif macho qui dénie le sens de l’orientation aux femmes au prétexte que du temps des cavernes, l’homme chasseur maniait la géographie (dans quelle direction le gibier ?)pendant que la femme gardienne de la grotte maniait le temps (dans combien de lunes va-t-il rentrer ?), ce poncif vole en éclats au regard de ces valeureuses concurrentes sans GPS maniant l’azimut dans le désert avec le savoir faire d’un amiral Nelson. Et puis elles ont cette pudeur, après les difficultés qu’elles rencontrent pendant le rallye, qui les rend très glamours et mystérieuses. J’adore! Cet événement puise son énergie et sa force dans la nature tout en la respectant, grâce notamment à l’obtention de la norme environnementale ISO 14001 : 2004. C’est le seul raid de ce type à être certifié. Ce rallye est une figure moderne d’un nouveau genre de sport automobile. J »aurais aimé être une femme pour pouvoir faire ce rallye, mais comme ce n’est pas possible, alors je tacherai d’être l’homme de la situation! »




So in love de Coeur de Gazelles !

« J’ai décidé de troquer mon cœur d’artichaut contre un cœur de Gazelle.  Je crois que j’y gagne au change, comme vous tous, qui allez nous aider. »  André Manoukian

Ce samedi, 11 septembre, le juré de l’émission « Nouvelle Star », donnera un concert exceptionnel, entouré de nombreux invités, pour l’association  Coeur  de Gazelles, parrainé par… André Manoukian himself.

Tété, Anaïs, Camelia-Jordana, China Moses ou encore Benjamin Siksou interprèteront leurs titres phares pour la bonne cause lors de ce concert, tendrement nommé « So in Love ». L’argent récolté sera directement reversé à l’association.

L’association Coeur de Gazelles : la passion au service des populations !

L’association  présidée par Marina Vrillacq œuvre au service des populations marocaines par la mise en place de projets d’aide à l’enfance, de scolarisation, de sensibilisation au développement durable, de réinsertion professionnelle des femmes, ou encore d’assistance médicale.

Alors n’attendez plus pour vous rendre à la Cigale, ce samedi écouter André Manoukian et ses guests tout en soutenant une merveilleuse cause !

La Cigale_ 120 Boulevard de Rochechouart, Paris 18ème.
« So in Love »_11 septembre_20h00
.

Pour celles et ceux qui ne pourront assister au concert, pas de panique ! Vous pourrez toujours faire votre BA ! Avec la sortie du Calendrier des Gazelles, au profit de l’association Coeur de Gazelles.

Ce sont ainsi 28 Gazelles du Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc qui ont posé bénévolement au profit du calendrier et de l’agenda « Gazelles » de l’association Cœur de Gazelles. Cette nouvelle édition, publiée par les Editions du Chêne – Hachette est disponible depuis le 1er septembre, au prix de 19,90 €, dans toutes les librairies.



Tempête de joie sur la ligne d’arrivée !

A l’issue de 9 jours de défi, de tankages, de pelletages, de franchissement de dunes, d’avaries techniques en tous genres et de bivouacs même au coeur des tempêtes de sable, les gazelles ont passé la ligne d’arrivée cette nuit !

image-6

PALMARES GENERAL DE L’EDITION SPECIALE 20 ANS
Challenge Quad :
1ère place : équipage n° 23 – betty Elisabeth Kraft et Anne Moisand, sur Polaris
Challenge 4×4 : Surprise !
1ère place : équipage 125 – Christine Laloue et Claudine Amat en Land Rover Discovery.
2ème place : équipage 162 – Marie-Pierre Hattenville – Pagenot et Sabine Bernot sur Nissan
3ème place : équipage 105 – Catherine Houlès et Armelle Menard sur isuzu
Alors que l’équipage de Carole Montillet était en tête du classement, leur embrayage a lâché lors de la dernière étape.
Suite au décompte des pénalités, c’est finalement l’équipage 125 qui l’emporte en ayant respecté le cahier des charges et l’esprit du rallye à la lettre. Elles coiffent ainsi au poteau les dites favorites!

Challenge Cross Over:
1ere place: Equipage 315 : Isabelle Charles et Dounia Bennani, équipage franco-marocain sur le nouveau Dacia Duster testé sur le rallye avant sa commercialisation. Test live réussi pour ce tout-terrain respectueux de l’environnement.
Exceptionnellement cette année des gazous ont été invités par l’organisation à tester l’aventure par eux-mêmes. L’equipage 199 a été emmené par David Casteu (7 dakars à son actif) et Eric Loizeau (navigateur ancien équipier de Eric Tabarly) ensuite relayés par les neophytes Olivier Sitruk et Stéphan Guérin Tillié. Ils se classent au delà des 20èmes meilleurs.
Tous disent leur admiration pour ces femmes qui accomplissent des choses extraordinaires. Elles vont au bout d’elles-mêmes et manoeuvrent la navigation à l’ancienne de manière remarquable : “l’intelligence du sport” que soulignait madame Christine Lagarde lors de la conférence de presse.
Quelle aventure !!!!