Karl Lagerfeld rédacteur en chef de Métro

Karl Lagerfeld est vraiment la star de ce mardi 7 février 2012. En plus d’être rédacteur en chef du magazine Métro International pendant une journée, il le distribuera aujourd’hui dans la rue devant Europe1.

Décidemment, on entend beaucoup parler de lui ces derniers temps. Déjà sur tous les fronts et après avoir dessiné une palette de maquillage Karl Lagarfeld en édition limitée pour la marque Sephora , le géant de la mode s’investit dans la rédaction.

En effet, le temps d’une journée, le journal Metro International qui titre « Le Monde Selon Karl », vendu dans le monde entier, sera à l’effigie de Karl Lagarfeld qui prendra les commandes de la direction et nous montrera sa vision du monde « selon Karl ».

La Syrie, les HLM, les réseaux sociaux, Star Wars… Karl Lagerfeld livre sa vision de l’actualité à travers des dessins et annotations. Karl Largerfeld se confie également sur ses lieux favoris. Pour espérer le croiser dans la capitale, rendez-vous au Café de Flore, chez Colette, à la librairie Galignani ou au Jardin du Luxembourg. Bref, dans les beaux quartiers.

La démarche de Metro International n’est pas nouvelle, puisque, cette année, la rédaction de Metro avait été confiée, aussi le temps d’une journée, le 23 mai 2011, à la popstar : Lady Gaga.

 Pour ce numéro très spécial de Metro International de ce mardi 7 février, Karl Lagarfeld nous fait aussi découvrir en avant-première quelques-uns de ses croquis pour la collection automne-hiver 2012/2013, et redonnera un peu de piquant aux pages du Metro, à l’aide de ses répliques bien rodées. Mais ce n’est pas tout, le styliste nous fait découvrir son monde et ses amis, en accordant quelques interviews exclusives de son entourage au journal.

En attendant c’est un pari réussi pour Karl Lagarfeld qui lancera sa collection de prêt-à-porter « Karl » quelques semaines après cette journée du 7 février.

 

 

Le Journal d’un fou

« Le journal d’un fou » est à l’origine une nouvelle écrite par l’auteur russe Nicolas Gogol, et publiée pour la première fois en 1835 ; elle est considérée comme l’une des œuvres les plus marquantes de l’écrivain.

Adaptée au théâtre, cette pièce est l’occasion de passer un très bon en compagnie du jeune Syrus Shahidi qui interprète à merveille le rôle d’un fonctionnaire médiocre, pauvre, sans réelle instruction, avec des rêves trop larges pour lui, et un amour sans espoir.
Voilà donc,  l’histoire d’un homme dont l’avenir est incompatible avec ses rêves et qui subit sa vie au lieu de la vivre. En se déconnectant peu à peu de la réalité et en basculant au cœur d’un univers névrotique, il mène un voyage au cœur de la folie qui paraît être la seule échappatoire à ce marasme quotidien.
Ce personnage du  » fou  » reste d’une actualité déconcertante. On souffre, on rit, et surtout on se questionne.  La pièce nous transporte et nous confronte à ce qu’il y a de plus perturbant : la folie ! Ici, elle permet de supporter les moments gris, monotones et sans perspectives qui peuvent constituer une vie.

Entre comique et tragique, rire et épouvante, l’équation semble réussi pour Syrus Shahidi et Wally Bajeux. Le Journal d’un fou laisse sans voix…

Auteur : Nicolas Gogol
Artistes : Syrus Shahidi
Metteur en scène : Wally Bajeux

Théâtre de Nesle (grande salle), Paris

Du 11 novembre 2011 au 14 janvier 2012
tarifs : A partir de 15 €
Conditions générales de vente.

20 minutes à la plage !!

Le journal 20 minutes prend le large et s’installe au soleil. En effet,  deux éditions estivales,  « Journal des plages by 20 Minutes » et « Journal de l’été by 20 Minutes », paraîtront chaque semaine du 15 juillet au 13 août. Les lecteurs retrouveront un condensé de l’actualité en France et dans le monde ainsi qu’un guide agenda afin de se tenir informés qu’ils soient sous le soleil des villes ou des plages. Des thématiques au goût de l’été seront également présentes comme la mode, le bien-être, la culture, le sport, ainsi que des pages jeux pour se divertir. CB News nous confirme que 575 000 exemplaires (certifiés OJD) seront distribués chaque semaine dans les grandes gares de 6 villes françaises et dans les 350 villes du littoral réunissant 3 200 points de diffusions (colportage et présentoirs).

Même l’été, ne perdons pas nos bonnes habitudes !